Retour au blog

[Infographie étude ComScore] Les pratiques liées au numérique en 2018

Le 6 mars dernier, la dernière étude ComScore sur l’évolution des habitudes liées au numérique a été mise en ligne. L’étude permet de déceler des tendances universelles émergentes dans le secteur des nouvelles technologies en ce début 2018. Les résultats s’avèrent utiles pour les entreprises qui souhaitent améliorer leurs pratiques sur internet.

Infographie sur les pratiques numériques en 2018

infographie utilisation du numérique en 2018 - etude Comscore

[Pour plus de détails, vous pouvez lire l'article ci-dessous].

Une utilisation multiplateforme

En 2018, les utilisateurs continuent de surfer sur le web par le biais des différents terminaux (ordinateur, smartphone et tablette). Le mobile tend, néanmoins, à évoluer plus rapidement, au détriment des autres supports. Seule la France se distingue en comptant autant de personnes utilisant seulement un ordinateur que d’utilisateurs multiplateforme.

Ce chiffre vient rappeler que, malgré le nouvel index mobile first*, il faut continuer d'être vigilant quant à la qualité des pages sur desktop.

Le smartphone, n°1 pour se connecter à internet

Sans grande surprise, le smartphone est désormais le support le plus utilisé sur la totalité des marchés. Ce résultat est flagrant pour l’Inde où les utilisateurs y passent près de 90 % de leur temps en ligne. En France, près de 52 % du temps sur un appareil digital est passé sur un smartphone.

Le seul support à avoir vu son taux d’utilisation augmenter depuis 2016

Entre 2016 et 2017, l'utilisation d'internet sur mobile est passée de 54.5 % du temps à 61.9 %. La tablette et l’ordinateur ont, quant à eux, connu une chute de 11,5 % à 8,8 % du temps d'utilisation pour les tablettes et de 34 % à 29,3 % pour les ordinateurs.

Deux fois plus de temps passé sur les contenus sur mobile que sur ordinateur

Les mobinautes passeraient en moyenne deux fois plus de temps sur internet que les utilisateurs d’ordinateurs. L’écart est encore une fois peu visible en France où les internautes utilisent les deux terminaux à parts quasi égales. Malgré l’émergence du mobile first, il reste donc important de continuer à optimiser son contenu sur tous les terminaux.

La France à contre-courant du “mobile only”

Alors qu’une majorité des pays étudiés accroissent leur proportion des personnes n’utilisant désormais plus que leur mobile (+4,6 pour le USA, +7,2 pour l’Argentine, + 9% pour le Brésil, +6,3 % pour l’Inde), la France voit un retour de + 1,8 % des utilisateurs sur desktop.

Il y a ici une vraie question à se poser quant à la qualité des sites proposés sur mobile. Ce retour en arrière est-il lié à un problème d’ergonomie, de navigation, de fonctionnalités ou simplement de taille d'écran ?

Conseil : Pour connaître les habitudes de vos visiteurs, le rapport Google Analytics -> Mobile -> Vue d’ensemble pourra vous indiquer sur quel support votre site est le plus visité. Le temps moyen passé sur le site et le taux de rebond pourront potentiellement vous indiquer si quelque chose ne va pas.

Les applications plus utilisées que les navigateurs

La majorité des mobinautes sondés passent par une application mobile et non par un navigateur. En France, 89 % du temps est passé sur une application mobile contre 11 % sur un navigateur.

Posséder une application mobile permettrait-il d'être plus visible et surtout, serait-elle plus utile qu'un site pour vos utilisateurs ? Si oui, il peut être opportun de réfléchir à la création d'une application. Dans le cas contraire, suffit-il de travailler l’ergonomie et les fonctionnalités de votre site mobile pour attirer et convertir les internautes ?

Le succès du format vidéo

Le divertissement et la vidéo connaissent un franc succès sur mobile. Aux Etats-Unis, le pourcentage de vidéos regardées sur smartphone a augmenté 3 fois plus rapidement que le nombre de vidéos visionnées sur ordinateur. Cela n’empêche pas l’audience sur desktop de s’agrandir également.

En tant qu’entreprise, vous pouvez surfer sur la tendance vidéo pour rendre votre communication plus dynamique. Si vous ne passez pas par une plateforme de vidéos en ligne du type YouTube, faites néanmoins attention à ne pas alourdir vos pages et d’adapter le format sur mobile et ordinateur.

Google, YouTube, Facebook, Gmail dans le top des applis

Dans le top 5 des applications les plus utilisées en France, on retrouve dans l’ordre (de 1 à 5) : Google Play, Google Search, YouTube, Facebook Messenger et Gmail. Ces résultats peuvent vous amener à vous poser différentes questions :

  • Y aurait t-il un intérêt pour vous à créer une application mobile ?
  • Travaillez-vous suffisamment sur vos résultats de recherche sur mobile (SEO, Adwords) ?
  • Auriez-vous un intérêt à créer une chaîne YouTube ?
  • Feriez-vous la différence si vous proposiez un service client basé sur Messenger ?

Parmi les autres applications les plus convoitées dans le monde, on retrouve : Facebook, Google Maps, SnapChat, Whatsapp et Google Calendar. Les réseaux sociaux les plus utilisés restent : Facebook à une très grande majorité, Instagram / Snapchat selon les pays et Twitter. 

Les messageries les plus utilisées sont Whatsapp, Facebook Messenger. En France 80 % des utilisateurs utilisent Facebook Messenger et 20 % Whatsapp.

Quatre activités se démarquent sur mobile (y compris en France) :

  • le multimédia (incluant les services de vidéos longues) 
  • les réseaux sociaux 
  • les jeux 
  • les messageries instantanées

 

*Cette étude a été menée sur 13 marchés digitaux : USA, Canada, France, Allemagne, Italie, Espagne, UK, Argentine, Brésil, Mexique, Inde, Indonésie, Malaisie.