Retour au blog

SEO : pourquoi utiliser la Google Search Console ?

Vous avez fait développer un site internet et comptez bien garder un œil sur son bon référencement. Très bien, mais vous n’êtes pas un expert du SEO et vous ne savez pas vraiment par où commencer.

Laissez-moi vous présenter la Google Search Console (ex Webmaster Tools) : un outil permettant de suivre certains indicateurs incontournables de votre référencement naturel. C’est l’un des outils que je conseillerais d'ailleurs de mettre en place dès le départ, couplé à un outil d’analyse statistique.

L'interface Search Console a récemment été mise à jour, intégrant de nouvelles fonctionnalités et en abandonnant d'autres. Un moment idéal pour la (ré)explorer.

Comment fonctionne la Google Search Console ?

La Google Search Console est un outil permettant d’analyser et d’optimiser les performances d’un site internet dans la recherche Google. Elle propose de nombreux outils et rapports rendant compte de l’état de l’indexation, du trafic et autres critères significatifs liés au SEO.

Cet article présente un aperçu d'utilisations possibles de la Google Search Console.

Outil d’analyse des Performances

La section Performances donne des informations très intéressantes sur le référencement naturel de votre site internet. Elle se compose de deux parties :

  • un tableau des chiffres clés avec courbes d’évolution comparées
  • un tableau des requêtes sur lesquelles le site apparaît dans le moteur de recherche + nombre de clics et d’impressions, taux de clics (CTR) et positions moyennes

Après avoir sélectionné le type de recherche concerné (web, image, vidéo) et la période que l’on souhaite analyser, il est possible de retrouver :

  • le nombre de clics vers le site sur la période donnée
  • le nombre total d’impressions (nombre de fois où vos pages ont été vues dans le moteur de recherche)
  • le CTR (click through rate ou taux de clics) moyen, c’est-à-dire le nombre de clics sur le nombre d’impressions x 100
  • la position moyenne : la position moyenne du résultat le mieux classé du site internet

Tous ces indicateurs aident à prendre conscience de la réalité du référencement naturel d'un site. Nous pouvons connaître les recherches et mots-clés sur lesquels nous apparaissons. A ces requêtes sont associés les 4 indicateurs cités plus haut, comme suit :

En plus des requêtes, il est possible de connaître :

  • les pages du site qui obtiennent le plus de clics depuis le moteur de recherche
  • les pays des internautes pour lesquels le site apparaît
  • l’appareil sur lequel nous avons le plus de visibilité (ordinateur, mobile, tablette)
  • les résultats particuliers (résultats web light, pages AMP, résultats enrichis...)

Cette connaissance permet d'ajuster sa stratégie SEO en fonction des résultats obtenus.

Note : pour afficher le CTR et la position moyen(ne)s dans le tableau comportant les requêtes, il suffit de cliquer sur la case dédiée dans le premier tableau.

Outil d’Inspection de l’URL

L’outil Inspection de l’URL permet de faire le point sur l’indexation et la couverture d’URLs uniques. Il permet de voir si une URL est correctement indexée, et dans le cas contraire, de demander une indexation.

L'outil donne également des informations sur l’exploration (date de la dernière, avec quel robot elle est explorée, par ex : Googlebot pour smartphone). Il détermine si la page est adaptée aux écrans mobiles, etc.

Rapport sur la couverture de l’index

Le rapport de couverture de l’index permet de vérifier que les pages de votre site devant être indexées le sont bien, et de les améliorer dans le cas contraire.

Il liste trois types d’URLs :

  • les URLs qui provoquent des erreurs (404, URLs envoyées bloquées par le robots.txt, erreurs d’exploration…)
  • les URLs valides avec des avertissements
  • les URLs valides
  • les URLs exclues de l’index (explorées mais non indexées, pages en double…)

Les différents constats tirés de ce rapport donnent la possibilité d’identifier de potentielles erreurs dans les fichiers sitemaps ou robot.txt, par exemple, des pages bloquées…

Point vocabulaire :

  • fichier sitemap : le sitemap est un fichier XML listant toutes les URLs que l’on souhaite faire crawler et indexer dans les moteurs de recherche. Il peut être spécialisé par type de contenu : actualités/contenu permanent, sitemap images, sitemap vidéos...
  • fichier robots.txt : le fichier robots.txt permet d'ajouter des règles concernant l'indexation des contenus du site. Il permet notamment de bloquer l'exploration et l'indexation de certaines parties d'un site. Deux objectifs : permettre aux moteurs de recherche de se concentrer sur les pages importantes et éviter aux internautes de tomber sur des ressources qui ne les concernent pas. 

L’ajout de sitemap

La search console dispose d’un espace où il est possible d’envoyer son/ses sitemaps. Cela permet aux robots de prendre connaissance des pages à explorer.

Le sitemap peut permettre :

  • d'accélérer l’analyse de vos pages et, potentiellement, leur indexation (apparition dans le moteur de recherche)
  • prendre connaissance des pages que Google indexe et inversement
  • accélérer la désindexation de certaines pages...

Plus le site dispose d'un nombre de pages conséquent, plus le sitemap est utile.

Rapport sur l’ergonomie mobile

Ce rapport vous indique si vos pages s’adaptent bien aux mobiles. Il indique les erreurs à résoudre (par exemple, un texte illisible car trop petit, une fenêtre d’affichage non configurée...).

Actions manuelles

Le rapport Actions Manuelles vous permet de vous tenir informé d’éventuelles pénalités initiées par Google à votre encontre. Cela se produit lorsqu’un examinateur humain remarque que les pages de votre site ne respectent pas les consignes relatives à la qualité destinées aux webmasters.

Il peut être très long et difficile de sortir d'une pénalité Google. Mieux vaut travailler directement son SEO dans les règles de l'art.

Le rapport sur les liens

Le rapport sur les liens permet de prendre connaissance de tous les liens internes et externes qui renvoient vers votre site. Vous pouvez également trouver la liste des noms de domaine qui font des liens vers vous.

Parmi les avantages :

  • analyser et optimiser votre stratégie de liens
  • pouvoir identifier si des domaines de mauvaise qualité pointent sur votre site
  • voir si un site ne fait pas trop de liens vers vous
  • éviter le spam…

___

De nouvelles fonctionnalités devraient voir le jour, notamment un rapport sur les produits balisés avec des données structurées schema.org (source Arobasenet.com). Affaire à suivre !