Retour au blog

SEO : quel est l'impact de la recherche vocale ?

Le SEO - ensemble de techniques visant à faire apparaître un site dans les premières positions des moteurs de recherche - était jusqu'à présent basé sur les requêtes textuelles tapées par les internautes. L'arrivée des assistants conversationnels (Google Assistant, Siri pour Apple, Alexa pour Amazon…) marque la naissance de nouvelles habitudes dans l'utilisation des moteurs de recherche.

Selon une étude Comscore, 50 % des recherches seront effectuées via la recherche vocale d’ici 2020.

A terme, ce type de requêtes à la voix pourrait même dépasser le nombre de requêtes écrites. Le SEO lié à la recherche vocale nécessite une approche différente du SEO traditionnel. Il est donc important de bien appréhender ces nouvelles pratiques et de mettre en place des actions pour les intégrer à la stratégie de l'entreprise.

Qu’est-ce que la recherche vocale ?

On parle de recherche vocale lorsqu’une personne cherche une information sur internet par le biais d’un assistant vocal. Cela est possible via un navigateur, un smartphone ou un objet connecté. La personne n’a donc plus besoin de saisir du texte dans un moteur de recherche. Il lui suffit juste de poser une question à son assistant conversationnel qui lui énoncera la réponse considérée comme la plus pertinente. La réponse est instantanée et généralement unique.

La recherche vocale est une opportunité de travailler autrement son référencement naturel, notamment pour le référencement local, les recherches étant souvent réalisées avec la géolocalisation activée.

Pourquoi la recherche vocale a pris de l’ampleur ?

  • augmentation du nombre de personnes possédant un smartphone
  • augmentation du nombre de recherches mobiles
  • désir d’obtenir des réponses rapides et sans effort particulier
  • possibilité de faire une recherche à tout moment, même en parallèle d’une autre activité (la cuisine, s’occuper des enfants, se laver…)

Comment adapter sa stratégie SEO pour la recherche vocale ?

Comprendre l’intention de recherche des utilisateurs

Dans le SEO traditionnel, les moteurs de recherche analysent les mots-clés de la requête et y associent les meilleurs résultats toujours en fonction de mots-clés.

Avec les assistants vocaux, le processus est différent. Les individus énoncent leur requête oralement. L’information recherchée est conditionnée par un contexte, qu’il soit géographique ou situationnel. L’important est d’entrer dans la peau de ses utilisateurs, de comprendre quelles sont leurs interrogations, à quel moment et quel type de réponses sera attendu. Puis, il faudra y répondre dans votre site.

En bref, l’objectif est de maîtriser la sémantique utilisée vocalement, de comprendre comment elle est utilisée par votre audience et de lui offrir la réponse la plus adaptée.

Opter pour un langage oral, plus "naturel"

C’est un fait : on ne recherche pas une information sur un moteur de recherche textuel comme on le fait lorsque l’on sollicite un assistant vocal. Alors que les requêtes écrites comportent des mots-clés, les requêtes vocales sont souvent des phrases complètes. 

Des études démontrent que les utilisateurs d’assistants vocaux ont tendance à leur poser des questions comme s'ils dialoguaient avec un humain. Pour la petite anecdote, certains gardent même le réflexe de leur dire merci.

Pour s’adapter à ce changement, il faut essayer de se positionner sur les questions auxquelles vous souhaitez que les internautes trouvent une réponse. Cela peut par exemple se faire via les titres de vos contenus. Les Foires aux Questions peuvent également être un moyen de répondre efficacement. Pour connaître les questions les plus posées par les internautes sur vos thématiques clés, vous pouvez vous aider d’outils tels qu’Answer the Public. Evitez les formats de réponses compliqués tels que les tableaux, les graphiques ou les liens. 

Viser la position zéro

Les individus utilisant la recherche vocale cherchent souvent une information en temps réel. Les moteurs de recherche vont donc tenter de trouver LA réponse la plus pertinente. Pour cela, ils vont puiser dans les réponses de la position zéro, ce résultat qui apparaît au sommet des liens naturels, avec un extrait de site, une image.... 

Pour être placé en position zéro, il faudra non seulement déjà être positionné sur la première page des résultats Google mais aussi répondre à la question mieux que les autres. 

Adapter son site aux supports mobiles

Le mobile est le support depuis lequel la recherche vocale est le plus utilisée. Il est alors important que les entreprises travaillent le SEO de leur site mobile. 

La liste ci-dessus est une réflexion non-exhaustive, les assistants vocaux étant en plein essor. Bien évidemment, être référencé pour la recherche vocale nécessite d’avoir respecté au préalable toutes les consignes SEO afin d'être bien positionné.