Retour au blog

Progressive web app : 3 exemples pour comprendre la PWA

Obtenir de meilleures performances pour son site sur mobile tout en proposant plus de fonctionnalités ? C'est possible grâce à la Progressive Web App (PWA). Les marques qui y adhèrent se multiplient dans le but de fidéliser leurs utilisateurs. Mais concrètement, une PWA, c’est quoi ? Quels sont les avantages de cette nouvelle technologie de plus en plus poussée par les géants du web ?

Cet article présente le concept de Progressive Web App à partir de 3 exemples d’applications progressives : Twitter Lite, Pinterest et L’Equipe.

Qu’est-ce qu’une progressive web app ?

Une progressive web app est une version optimisée d’un site mobile intégrant des fonctionnalités d’applications natives (normalement indisponibles sur un navigateur).

Les PWA combinent le meilleur des nouvelles technologies web et des applications natives. En bref, on pourrait s’imaginer naviguer sur une application, sauf qu’aucun téléchargement  sur les stores n'est nécessaire.

Les fonctionnalités disponibles sont par exemple :

  • créer un raccourci du site ou de l'application directement sur l'écran d'accueil du visiteur
  • recevoir des notifications push (par exemple, à chaque nouvel article, à chaque nouveauté sur le site, comme pour une application)
  • accéder aux fonctionnalités du téléphone telles que l’appareil photo, la géolocalisation, le micro, la boussole…
  • atteindre les contenus hors-connexion grâce à un mode hors-ligne

Twitter Lite, la PWA de Twitter

Twitter Lite est une progressive web app créée par Twitter pour offrir aux utilisateurs une meilleure expérience depuis leur mobile.

Exemples d'objectifs à atteindre avec la PWA :

  • offrir un accès simplifié à l’application, qu'on soit doté d'une bonne connexion internet ou non
  • rendre l'expérience mobile plus rapide, fiable et engageante (ex : travail sur la taille des images pour un temps de chargement optimal)
  • rendre l'application plus rapide grâce à l'utilisation de services workers
  • réduire la consommation de données mobiles grâce à l'utilisation maximum de données en cache 

Twitter Lite concurrence réellement l’application native Twitter, tout en prenant bien moins de place sur le smartphone des utilisateurs. L’application a pu bénéficier de 65 % d’augmentation de pages par session, 75 % d’augmentation des tweets envoyés et 20 % de baisse du taux de rebond comparé au site mobile avant PWA.

L'ajout de l’icône à l’écran d’accueil - rappel visuel - a également augmenté le nombre de visites sur mobile. Les notifications envoyées même lorsque le navigateur est fermé participent également à la fidélisation des internautes.

Vidéo : plus d'informations sur la PWA Twitter Lite.

La PWA de Pinterest

progressive web app equipe

En 2017, l’équipe Pinterest réalise qu’un grand nombre d’internautes ne convertissent pas sur smartphone. Ils ne se connectent pas, ne créent pas de compte et ne téléchargent pas l’application.

Après avoir analysé les données statistiques, l’équipe identifie qu’un travail sur l'ergonomie, le design et la navigation est nécessaire. 

Exemples d'objectifs à atteindre avec la PWA :

  • fidéliser les internautes qui ne convertissent pas sur mobile
  • optimiser le temps de chargement : challenge de taille pour une application majoritairement composée d'images
  • élaborer une véritable stratégie de croissance à l'international, en incluant les pays avec une mauvaise connexion internet

Avant le développement de la PWA, les inscriptions provenant de l’application mobile étaient inférieures à 10 % des inscriptions totales.

Résultat : un an après le développement de la progressive web app, le nombre d'utilisateurs actifs hebdomadaires avaient augmenté de 103 %. Le temps d'utilisation de l'application a connu une hausse. Le nombre d'utilisateurs en Inde et au Brésil a également fortement augmenté. 

La PWA de L'Équipe

pwa l'EquipeL’équipe a été l’un des premiers sites français à proposer une progressive web app à ses lecteurs (août 2017). 

Exemples d'objectifs à atteindre avec la PWA :

  • moderniser le webdesign et offrir un site plus ergonomique avec une navigation simplifiée
  • fidéliser les utilisateurs du site mobile
  • améliorer les performances (temps de chargement pages et animations, la rapidité de navigation…)
  • proposer un mode hors-ligne
  • utiliser les mêmes APIs que les applications natives afin de moderniser l’architecture

Le développement de la PWA a également permis à l'Equipe d'attirer de nouveaux talents grâce au challenge technique.

Comment savoir si la PWA concerne mon projet ?

Vous souhaitez offrir à vos utilisateurs une très bonne expérience mobile ? Pour cela, le recours à une application native n'est pas obligatoire.

L'évaluation de plusieurs critères permettra de connaitre le type d'applications le plus adapté à votre projet. Exemples de critères :

  • niveau de performances techniques requis
  • performances graphiques
  • date butoir à respecter
  • coût estimé

Pour plus d'informations, vous pouvez consulter notre guide Applications natives ou PWA : que choisir ? ou nous contacter directement !

---

Sources

  • La genèse de la Progressive Web App à L’Equipe, Medium, Raphaël Dardeau
  • A Pinterest Progressive Web App Performance Case Study, Medium, Addy Osmani
  • A one year PWA retrospective, Medium, Zack Argyle
  • Twitter Lite PWA significantly increases engagement and reduces data usage, Google For Developers