Retour au blog

Paris Web 2019 #2 : focus expérience utilisateur et accessibilité

On continue avec la deuxième partie de notre retour d’expérience sur les conférences Paris Web 2019. La semaine dernière, nous vous avions proposé un premier résumé avec un focus sur les conférences web, tech et éthiques. Cette semaine, nous terminons ce retour avec un focus sur les conférences axées accessibilité et expérience utilisateur, entre autres. 

Accessibilité et User Experience

VPTCS, un modèle transversal pour la qualité de l'expérience utilisateur

Intervenants : 

  • Elie Sloïm :  fondateur & dirigeant @ Opquast. auteur et conférencier
  • Eric Gateau : consultant et co-fondateur de Temesis, expert français de l'accessibilité numérique

Elie Sloïm et Eric Gateau nous ont présenté le modèle qu’ils ont créé il y a maintenant 18 ans : le VPTCS.

Le VPTCS représente les 5 exigences d’utilisation d’un site : 

  • Visibilité : ce qui permet de trouver le site sur le web (communication, SEO, publicité…)
  • Perception : du design, de l’ergonomie, de l’utilisation globale
  • Technique : code, performances d’affichage, sécurité...
  • Contenus : qualité des informations trouvées sur le site
  • Service : livraison, service après-vente, etc.

Ce modèle conceptuel permet de donner une représentation de l’expérience autour d’une plateforme web, en prenant en compte ce qu’il se passe avant et après la navigation web. 

Ils nous ont montré comment ce modèle permet de mettre en évidence les différents métiers liés à ces exigences (SEO, création graphique, développement, création de contenu…). 

Ils ont notamment mis en avant le fait que ces métiers puissent avoir des difficultés à communiquer et qu’il est nécessaire de travailler sur la facilitation de cette communication. Au final, si ces 5 exigences ne sont pas respectées, c’est l’intégralité de l’expérience qui en pâtit.

Designers, développeurs, créons la différence !

Intervenants :

  • Cécile Freyd-Foucault : UI/UX designer au sein de dAYA, l’agence web de Zenika
  • Florent Berthelot : membre de l'équipe AYA @ Zenika

Cette notion de communication entre les métiers a également été retrouvée lors de la présentation de Cécile Freyd-Foucault et Florent Berthelot. Ils nous ont présenté une méthode et des outils pour la mise en place d’un design system. 

Le design system est un type de documentation créé conjointement par un(e) développeur(se) et un(e) designer(euse) graphique. Elle se base notamment sur le principe d’atomic design (très adapté aux méthodes agiles),

Cette documentation - que l’on peut créer avec des outils comme zeroheight, storybook.js ou encore InVision - permet aux équipes de développement de produire plus facilement un travail de qualité tout en répondant à la direction graphique du projet. On retiendra la punchline de Cécile sur l’importance de la collaboration : 

« On construit la même chose, c’est dommage de nous mettre dans des cases séparées » 

Cécile et Florent nous ont même conseillé d’aller jusqu’à travailler sur le mode du pair-programming. A méditer !

Et si Tim avait toujours raison ? L’avenir du web est celui de la publication !

Intervenant : Jean-Philippe Simonnet
Poste : chef du bureau de la diffusion web et du web sémantique au Commissariat général au développement durable du Ministère de la Transition écologique et solidaire

Jean-Philippe Simonnet nous a fait part de son expérience au Ministère de la Transition écologique et solidaire pour la mise en place d’un système de publication de documents/rapports. Il est venu mettre en avant l’un des fondamentaux du web : la publication. 

La publication de contenu sur le web est importante et il faut l’utiliser comme mémoire de l’humanité. C'est ce que propose le projet Gutenberg, qui garde de façon canonique un accès à des documents publics (60 000 aujourd’hui) depuis 1971 pour le plus ancien. On notera cette citation de Tim Berners Lee :

“Le web est plus une invention sociale que technologique. Je l’ai conçu pour qu’il ait un effet social – aider les gens à travailler ensemble – et non comme un jouet technologique”.

L'accessibilité chez Orange France, comment ça marche ?

Intervenant : Stéphane Deschamps
Poste : coordinateur accessibilité et open-source chez Orange et co-fondateur de Paris Web

L’accessibilité, c’est également le fer de lance de Stéphane Deschamps. Il a effectué un remplacement au pied levé pour venir nous parler de l’accessibilité chez Orange France. Il faut savoir que l’opérateur a mis en place un plan à grande échelle sur le sujet.

Ce retour d’expérience était très intéressant dans la présentation des différents blocages rencontrés mais aussi des opportunités offertes, que ce soit aux niveaux organisationnel, législatif, technique ou encore humain.

Paris Web : nous avons aussi assisté à...

Revoir la documentation, de zéro

Intervenant : Matthias Dugué
Poste : tech evangelist chez Alwaysdata

Matthias Dugué nous a fait un retour d'expérience sur la refonte totale de la documentation d’Alwaysdata. Il nous a présenté ses réflexions autour de la question : qu’est-ce qu’une bonne documentation ? 

Selon lui, il existe 4 types de documentations : 

  • le README : présente les concepts pour mettre le pied à l’étrier
  • les How-To : détaillent la bonne façon de répondre à des besoins spécifiques 
  • les pages de manuel : présentent les outils de manière neutre et exhaustive
  • la FAQ : explique pourquoi les choses ont été conçues de telle ou telle façon et comment elles fonctionnent

Chacune d’entre elles répond à un besoin différent mais doit être accessible via un point d’entrée unique. Reste à choisir les outils pour la mettre en place mais ça, ce sont les cas d’usage qui guideront vers la bonne solution.

Le web est-il toujours l'unique solution ?

Intervenante : Benedetta Pastore
Poste : lead service designer

En parlant de bonne solution, la conférence de Benedetta Pastore nous a invité à nous poser une question importante : le web est-il toujours la meilleure solution ?

À travers le retour d’expérience d’un cas réel, elle nous a montré comment elle a utilisé différents ateliers d’UX design pour répondre à la demande d’un client qui souhaitait la mise en place d’un nouvel outil web.

Après plusieurs interviews et mappings des processus, elle a pu démontrer que la solution n’était pas la mise en place d’un nouvel outil web. Dans cette situation, il était plus intéressant de réorganiser et revaloriser les interactions humaines pour travailler sur l'expérience utilisateur (la vraie finalité de notre travail).

Le jour où je suis redevenu junior

Intervenant : Cédric Spalvieri
Poste : CTO chez Novaway

Novaway était également présent dans le rang des oratrices et orateurs avec mon retour d'expérience sur le passage du métier de développeur à celui de manager (les parallèles que l’on peut faire entre les deux mais aussi les changements inattendus). Pour plus de détails, voici un article dédié. 

Remerciements 

On ne peut pas finir cet article sans un gros "big up" à la communauté qui rend cet événement particulièrement chaleureux, au traiteur qui nous a vraiment régalés et encore une fois à l’équipe pour le travail titanesque réalisé pour cette édition ! A bientôt !