Retour au blog

Retour sur le Blend Web Mix 2018 à Lyon

Les 24 et 25 octobre 2018, une partie de l'équipe Novaway a eu l'opportunité de participer au Blend Web Mix, les deux jours les plus web de l'année à Lyon ! Nous en profitons pour vous faire un retour sur les conférences tech, business et design que nous avons appréciées (parmi celles auxquelles nous avons pu assister). 

Les conférences Blend Web Mix Design

Flexbox VS CSS Grid

Intervenants : Thomas Zilliox & Malik Baba Aïssa
Poste : respectivement Expert en CSS freelance et CTO chez Contestnco

Thomas Zilliox & Malik Baba Aïssa se sont livrés un duel sans merci pour savoir qui de Flexbox ou de CSS Grid était le meilleur. Ils ont confronté ces deux technologies de mise en page sur plusieurs points : syntaxe, possibilité d’alignement et d’organisation des blocs, propriété d’élasticité, positionnement, simplicité d’utilisation, gestion du multiligne. Ce fight bien animé s’est soldé par une égalité.

Grid perd en effet beaucoup de points car il a une compatibilité navigateur limitée, mais il va devenir très intéressant dans un futur proche pour la construction de layout complexe (exemple : galerie d’images). Sa syntaxe est aussi plus logique que celle de son concurrent, toutes les propriétés pouvant être définies sur le parent.

Flexbox est, pour sa part, plus simple de compréhension et il est très bien supporté par les navigateurs. Pour le cauchemardesque IE, il existe même un référentiel de bugs avec, pour chacun, une solution de contournement.

Comment jouer avec nos utilisateurs nous a permis de mieux les comprendre ?

Intervenante : Justine Fourneret
Poste : UX researcher chez Insign

Obtenir des feedbacks pertinents de la part des utilisateurs est une tâche ardue. Ces derniers sont souvent influencés par la formulation de nos questions (répondre en fonction de ce qui semble être attendu par l’enquêteur) ou bien par le contexte social (répondre la même chose que la majorité des sondés).

Pour parvenir à obtenir des résultats plus intéressants et représentatifs, Justine Fourneret et ses collègues UX Researcher pensent régulièrement leurs questionnaires sous forme de jeu. Un des exemples donnés est une opération menée pour la SNCF visant à connaître les attentes des utilisateurs. L’équipe UX interpellait les voyageurs en gare avec une petite mallette contenant un “plateau” de jeu d’une douzaine de cases. Chaque case représentait un service de la SNCF et les personnes sondées devaient placer du faux argent (fourni par l’équipe) sur ceux qui leur semblent les plus importants.

Le côté ludique a ici permis d’obtenir de nombreux feedbacks utilisateurs par rapport à la valeur de chaque service. D’une manière générale, Justine Fourneret conseille de ne pas hésiter à créer des jeux et à exagérer les choses pour briser les barrières et obtenir des réponses plus franches.

Les conférences Blend Web Mix Business

Etats, entreprises, entreprises-état* (*GAFAM), politiques et données personnelles des citoyens, la guerre des données est engagée !

Intervenant : Yannick Chatelain
Poste : professeur associé, enseignant-chercheur, head of development GEM (IT, digital marketing) à Grenoble Ecole de Management

De la substitution du biopouvoir de Michel Foucault par les GAFAM, en passant par la responsabilité des états dans l’utilisation commerciale des données personnelles, Yannick Chatelain a exploré pendant près d’une heure les conséquences de la guerre des données dans laquelle nous sommes tous acteurs.

A l’issue de cette conférence engagée, il en ressort une profonde défiance vis-à-vis des géants de la Silicon Valley et des gouvernements complices. Ceci nous pousse à en conclure que : pour vivre heureux (et libres), vivons cachés.

Comment créer une marque média sur les réseaux sociaux ?

Intervenante : Emmanuelle Leneuf
Poste : CEO FlashTweet, ex grand reporter à La Lettre de l'Expansion

Ancienne journaliste économique pour un média non tourné vers le digital, Emmanuelle Leneuf s’est lancée le défi de créer son propre média sur les réseaux sociaux. C’est ainsi qu’elle a créé le #flashtweet. Le #flashtweet est une matinale digitale sur Twitter. Chaque matin à 7h30, Emmanuelle Leneuf donne en avant-première 10 infos à ne pas rater sur le numérique (replay à 19h30).

Ayant réussi à fédérer une communauté de près de 49 000 abonnés, elle nous donne les clés pour réussir ce pari à notre tour : être à l’écoute des besoins, donner un rendez-vous précis à ses lecteurs, se différencier éditorialement et graphiquement (proposer un rubriquage clair, des sujets exclusifs, différents formats d’articles…), échanger avec ses abonnés régulièrement et/ou en direct, les rencontrer si possible, les faire participer, et surtout, innover.

SEO : 10 clés pour réussir et booster votre audience

Intervenante : Virginie Clève
Poste : experte en stratégie digitale chez Largow

Virginie Clève commence sa conférence en cassant le mythe : “le SEO n’est pas une science, il n’y a pas de magie. Et si l’on vous promet de propulser votre site en première page en très peu de temps, fuyez !”. Dans cette conférence, Virginie Clève démontre que la réussite d’une stratégie SEO s’appuie principalement sur une ligne directrice. Le SEO n’intervient pas en fin de projet, mais bien au début. Il fait partie intégrante du cahier des charges initial.

Elle passe ensuite en revue les fondamentaux d’une stratégie SEO réussie : title et meta description, balisage sémantique, duplicate content, 404 et 410, redirections 301 et 302, maillage interne. Pour elle, les solutions SEO d’avenir : les microformats, les featured snippets, le SEO Google Images de retour avec ses nouvelles fonctionnalités.

Prendre un engagement contractuel tout en étant agile : retour d’expériences

Intervenants : Alfred Almendra & Adrien Desportes
Poste : respectivement expert en méthode agile et co-fondateur chez RTone

A l’heure où les méthodes en cycle court prônent la flexibilité, au détriment des méthodes plus traditionnelles de cycle en V ou “en cascade”, une grande partie des entreprises ne savent pas toujours comment bien contractualiser leur prestation sur ces pratiques qui se démocratisent. Alfred Almendra, consultant indépendant en management agile de l’innovation et Adrien Desportes, co-fondateur de Rtone nous ont partagé leur retour d’expérience et donné les clés pour mieux couvrir ses engagements de moyens ou de résultats. Découvrez l'article complet : engagement contractuel et méthode agile - Les retours d'Alfred Almendra et Adrien Desportes

Les conférences Blend Web Mix Tech

GRAOU : la production ferroviaire collaborative

Intervenant : Nicolas Wurtz
Poste : chef de projet digital chez SNCF

Les plus belles inventions proviennent souvent d’un intelligent mélange entre une problématique et un personnage. C’est l’essence même de GRAOU, une application qui naît dans la tête d’un conducteur de train à l’âme plus qu’entrepreneuse.

Le personnel navigant doit réussir à appréhender des métiers devant s’adapter au rythme et à la complexité des plannings de roulement. L’idée est de numériser et d’utiliser toutes les données existantes sur la navigation des trains et de les sublimer avec l’ajout de données open data.

Plus de jeux de piste pour comprendre son planning et ainsi plus de visibilité pour gérer ses gardes d’enfants et son équilibre vie pro / vie privée.

  • le personnel navigant sait maintenant qui se trouve dans le train croisé quelques minutes auparavant, il sait qui sera présent dans la ville de sa gare d’escale
  • synchronisation : le système remonte les plages horaires en commun avec l’utilisateur de son choix

Comme quoi, l’intrapreunariat conduit à de belles idées au service de tout un groupe. Outre le charisme de Nicolas Wurtz, nous avons été marqués par un concept que l’on entend peu dans la numérisation : l’objectif est de remettre de l’humain au coeur de ces métiers nomades et parfois solitaires.

Combien coûte une ligne de code ?

Intervenante : Aurélie Guillaume
Poste : responsable du pôle développement CREADS

Conférence tech mais tout à fait abordable (et passionnante !) pour tous les métiers en lien avec le web.

Le prix d’un produit web n’est pas le fruit d’un simple calcul prix du développement multiplié par la quantité. De nombreux autres facteurs sont à prendre en compte. La livraison d’un produit ne se réduit pas à un achat de lignes de code, et heureusement. Voici ce qu'il faut prendre en compte :

1) Le choix de développement : différentes manières de coder entre les développeurs avec des logiques diverses faisant varier le nombre de lignes de code (utilisation d’une fonction par exemple).

2) Qu’est ce qu’une ligne ? Pour faciliter la compréhension, les développeurs vont organiser les lignes pour permettre une meilleure lecture. La minification, une technique d’offuscation, permet de réduire le nombre de lignes pour les mêmes fonctionnalités, et donc d’augmenter la valeur de chaque ligne de code.

3) Valorisation du code non quantifiable : certaines lignes sont réalisées pour augmenter la qualité, mais celles-ci sont souvent invisibles. De même, certains temps sont difficilement quantifiables :

  • les tests unitaires/fonctionnels
  • le retour des merge requests peut faire évoluer la ligne de code
  • le respect des conventions / guidelines
  • l'outil de « Clean code » « Qualité automatique »
  • le pair programming

4) Coûts de mise en place de l’infrastructure « EFFET CAPITAL »  Puissance serveur

  • Choix d’hébergement
  • Mise en place d’un architecture modulaire

Tous ces éléments sont aussi bien des arguments ou une réflexion à avoir au niveau commercial, la gestion de projet ou le développement.

Face aux réfractaires, pour montrer de nouveau que l’on ne vend pas une ligne de code, comment comptabiliser la mise en place de bibliothèques type Wordpress comprenant 2000 lignes de code ? Pour ces sujets-là, la réponse est de faire de la pédagogie sur la logique de développement et des process cachés.