Retour au blog

Comment travailler la viralité de votre projet en 6 étapes ?

Avant même de commencer la production d’un site web ou d’une application mobile, il est important de réfléchir en amont à sa stratégie de conquête d’utilisateurs. 

Dans le cadre de l’accompagnement de nos clients, notre pôle conseil propose différentes méthodes et outils pour réfléchir à une stratégie de viralité et de bouche à oreille efficace. C’est notamment le cas de la méthode STEPPS de Jonah Berger, issue de son célèbre ouvrage Contagious (Une référence que l’on ne peut que conseiller en webmarketing et viralité!).

L’auteur, professeur de marketing à l’Université de Pennsylvanie, part d’un constat simple:
Le bouche à oreille est 10 fois plus efficace que n’importe quel autre moyen de publicité traditionnel.

Comment tirer profit de cette viralité naturelle pour un site web ou une app mobile ?

Jonah Berger a passé 15 ans à chercher et analyser le fonctionnement de l’influence sociale.
Il a tenté de comprendre factuellement pourquoi et comment une idée peut devenir vite “contagieuse” ou peut plus facilement buzzer en ligne.
Grâce à ses travaux, il propose une méthode composée de 6 grands principes à appliquer sur son idée pour la rendre virale et qu’on parle plus facilement d’elle.

STEPPS / Social currency (Valeur sociale)

Nous sommes tous très soucieux de l’image que l’on renvoie aux autres. A travers ce que l’on partage sur nos réseaux sociaux, par email ou lors d’une discussion, nous voulons paraître intelligents, cool, bien informés et dans les bons plans.
Nous aurons plus de facilité à partager quelque chose qui nous fait “briller en société”. Il faut donc travailler la “Social Currency” de son idée pour qu’elle soit partagée naturellement un maximum.

Il faut se poser les questions suivantes et essayer d’y répondre à travers votre projet:

  • Est-ce que le fait de parler de votre concept permet de paraître intelligent / insider / brillant ?
  • Est-ce que le fait de parler de votre concept vous rend “IN” / tendance ?
  • Comment faire en sorte que ce qui est partagé soit remarquable / inédit / apprenne quelque chose / soit surprenant ?

Quelques pistes pour ajouter de la valeur sociale à votre concept et favoriser les partages de votre plateforme:
La gamification peut être une mécanique efficace pour ajouter de la valeur sociale à votre concept. Il sera plus facile par exemple de publier un bon résultat à un quizz ou jeu annoncé comme complexe.
Vous avez surement déjà vu sur Facebook, vos amis (ou même vous?) publier leur résultat de tests de personnalité les annonçant comme très intelligents ou leur résultat positif à des quizz du type “Seule 3% de la population mondiale a réussi ce test, et vous ?”. 
Comparer son classement par rapport à d’autres (et encore plus efficace si comparable par rapport à ses connaissances) … ou encore partager la dernière récompense / badge reçu suite à une action notable sur la plateforme.

Travaillez aussi sur le sentiment d’exclusivité de vos utilisateurs, comme un concept de ventes privées ou un accès privilégié très limité… en oubliant pas la possibilité d’en parler facilement autour de vous. C’est souvent le cas pour les spectacles très prisés où il faut se battre à coup de rafraichissement de page pour espérer pouvoir réserver sa place, en général, après cette petite victoire, partager cette exclusivité (qui va faire tant de jaloux) sur les réseaux sociaux est quasi impulsive. 
On peut aussi reprendre le cas du smartphone OnePlus One, qui ne pouvait être commandé que si vous étiez recommandé par quelqu’un l’ayant déjà commandé, et bien sûr introuvable dans le commerce traditionnel. Ce mode de fonctionnement a favorisé le partage en renforçant le sentiment d’exclusivité.

Proposez des contenus ou des concepts si surprenants que vos utilisateurs voudront naturellement les diffuser à leurs proches pour partager cette émotion. La société de Blender américaine Blendtec a bien compris le concept: Comment faire parler de nos blender en apportant aux utilisateurs un contenu surprenant ? Ils ont créé une série de vidéos “Will it Blend” dans lequel ils passent tout un tas d’objets tendances du quotidien dans leur blenders pour vérifier si ces derniers seront suffisamment solides pour les broyer ! Résultat: Plus de 18 millions de vues pour leur vidéo prouvant que leur blender pouvait broyer un ipad complet. La vidéo décalée et surprenante a été reprise des milliers de fois sur les réseaux sociaux et a contribué à la promotion de la marque.

STEPPS / Triggers (Déclencheurs)

Les déclencheurs sont des astuces glissées dans votre projet permettant de penser à ce dernier à des moments bien précis. 

Vous êtes victime de triggers toute la journée, et ce, sans vous en rendre compte. Si vous notez le contenus de vos conversation pendant 24h comme le suggère Jonah Berger, vous serez surpris de voir le nombre de produits ou marques citées. Les publicitaires associent leur marque à des déclencheurs, comme des phrases du quotidien qui vont ensuite vous faire penser à leur produit. 

Si vous entendez au cours d’une discussion “Et ça repart !”, “A qui le tour ?” ou encore “Et c’est pas fini !”, votre cerveau aura sans doute pensé Mars, FDJ et SFR… 

Les questions à se poser dans son projet:

  • Comment faire en sorte que vos utilisateurs pensent à votre service dans leur quotidien ?
  • Quels événements / moments de la vie permettent de penser à votre projet ?

Il est assez simple de glisser des triggers dans un projet web ou application mobile même sans passer par de la communication publicitaire / slogan: Pensez envoi d’emails et notifications push au bon moment. Par exemple, mettez en place un résumé hebdomadaire de l’activité de l’utilisateur qui sera envoyé par email à une heure propice à l’usage de votre service, ou encore déclenchez une notification push lorsque l’un de vos amis rejoint le réseau … Attention, il faut rester subtile et ne pas saturer vos utilisateurs de sollicitations.

STEPPS / Emotion

L’auteur a analysé de nombreux articles du Washington post et a croisé le nombre de partages avec le niveau d’émotion suscité par les sujets traités. Le résultat est assez clair: Les articles dégageant des émotions fortes comme la joie ou l’indignation sont les plus partagés.

L’emotional design est une pratique de plus en plus courante de nos jours. Mailchimp est un très bon exemple de service qui a réussi à embarquer un quotient sympathie grâce à l’emotional design: Phrases décalées mais bien dosées et Fred la mascotte, mis en scène à des moments clés à forte émotion: Juste avant d’envoyer sa newsletter définitivement à tous ses contacts (appui sur le bouton rouge bien stressant!) ou juste après la réussite de l’envoi (Un high five de soulagement !).

Les questions à se poser dans son projet:

  • Comment susciter de l’émotion qui donnera envie à l’utilisateur de partager des contenus / votre plateforme ?
  • Comment jouer sur les sentiments de vos utilisateurs à des moments clés de votre plateforme / application ?

STEPPS / Public

Votre projet doit comporter des parties visibles publiquement pour pouvoir plus facilement être relayable. Dans la vie de tous les jours, plutôt que choisir par soi-même, nous nous laissons souvent influencer par notre entourage par imitation. 
Jonah Berger cite le cas de la pomme d’Apple qui trône l’arrière des Macbook. La pomme a été placée de telle sorte à ce que les gens faisant face à l’utilisateur puissent la voir correctement. Ainsi, elle suscite l’intérêt et amène à l’imitation.

Les questions à se poser dans son projet:

  • Comment faire pour que les gens à l’extérieur de votre projet voient qui utilise déjà ce dernier ?
  • Comment rendre des zones privées publiques ?

Il peut être intéressant par exemple de proposer des profils publics de vos utilisateurs avec des stats d’activité sur votre plateforme. Ces profils pourront être partagés publiquement sur les réseaux sociaux … et inciter le réseau de l’utilisateur à le rejoindre sur votre plateforme.

Si votre concept permet d’envoyer des emails, n’hésitez pas à apporter la signature de votre plateforme … Dès que vous pouvez le faire, faites en sorte que votre service soit visible au plus grand nombre, tout en restant subtile !

STEPPS / Practical Value (Utile)

Le deuxième P concerne le sens pratique / utile de votre concept.
Les gens aiment partager des informations / services qui leur ont rendu service ou qui pourraient aider leurs proches. Si vous proposez du contenu utile ou un service qui peut faire gagner du temps au quotidien, vous aurez beaucoup plus de chance pour qu’il soit relayé naturellement.

Les questions à se poser dans son projet:

  • Quelles sont les aspects pratiques de votre concept à mettre en avant pour faciliter le partage ?
  • Comment créer du contenu utile à vos utilisateurs qui pourra vous générer du trafic ?

Si votre concept n’a pas un aspect pratique direct, travaillez le contenu de votre blog avec des DIY, des tutoriels, des vidéos pratiques, un ebook gratuit … qui seront partagées et amèneront du trafic sur votre projet.

STEPPS / Stories (Histoires)

Racontez une histoire ! Il faut embarquer vos utilisateurs dans votre concept, leur donner une histoire apporte plus de valeur au service que vous leur proposez.

Les histoires favorisent le bouche à oreille. Il faut rester subtile et sincère, sinon l’effet bad buzz peut lui aussi marcher très vite !


C’est une méthode très intéressant pour réfléchir à la viralité dans votre projet dans sa phase de conception. N’hésitez pas à vous faire un tableau reprenant les 6 points dans votre cahier des charges en détaillant ce que vous allez appliquer dans votre concept pour le rendre le plus viral possible !