Retour au blog

iOS 11.3 : un pas de plus vers les progressive web apps

Nouveauté dans le monde des applications web : iOS fait un pas de plus vers les progressive web apps avec le nouvel iOS 11.3. Bien qu’Apple ait mis un certain temps à prendre cette décision, la firme prend désormais en charge les Service Workers à l’origine des PWA. L'annonce vient réjouir la communauté utilisatrice de progressive web apps dont le fonctionnement des applications web sera optimisé sur Safari.

La PWA en quelques mots ?

Pour rappel, une PWA est une application créée à partir d’une technologie web. C’est, en quelque sorte, la version mobile enrichie d’un site, dotée de l’ergonomie et de certaines fonctionnalités d’une application native. 

Le retard d'Apple enfin rattrapé

Alors que la firme à la pomme était partiellement restée en retrait de cette évolution des applications web, elle vient de donner à son OS la possibilité d’implémenter les Service Workers. 

Bien que les web apps aient déjà été fonctionnelles et que les options manquantes n’étaient, en soi, pas bloquantes, Apple restaient en marge quant à certaines fonctionnalités (par exemple : la connexion hors-ligne).

Ceci n’a pas empêché des marques telles qu'AliExpress d’obtenir des résultats probants après la mise en place de leur PWA. Résultats qui devraient être décuplés avec l'ajout des nouvelles fonctionnalités.

Les progressive web apps sur iOS 11.3 

La PWA s'installant par le biais d’un navigateur, il ne sera donc pas nécessaire de passer par l’Apple Store pour pouvoir l’installer. Toute application progressive sera donc désormais compatible avec Safari qui proposera comme sur Android, l'ajout de la PWA sur votre smartphone. 

Liste des fonctionnalités natives pouvant être liées à la PWA sur iOS :

  • la géolocalisation
  • les capteurs (magnétomètres, gyroscope…)
  • l’appareil photo
  • la sortie audio
  • la synthèse vocale (avec écouteurs seulement)
  • Apple Pay
  • WebAssembly, WebRTC, WebGL (pour les développeurs)

Une fois installée, l’application ressemblera à toutes les autres apps natives (icône sur votre écran, ouverture avec un splashscreen, disparition de la barre d'URL du navigateur pour affichage fullscreen ...).

Si vous disposez déjà d’une progressive web app, les utilisateurs y auront accès dès qu’ils téléchargeront la version iOS 11.3. 

Le développement natif nécessaire dans certains cas

Les applications natives resteront néanmoins plus avantageuses dans certains cas. Ce sera, par exemple, le cas lorsque vous souhaiterez utiliser ces fonctionnalités qui ne sont pas encore disponibles sur iOS :

  • avoir accès à des fonctionnalités natives indisponibles avec la PWA (capteurs biométriques, Face ID, bluetooth, touch ID, Arkit…)
  • ne pas être désinstallé en cas d’inactivité de l'utilisateur
  • stocker plus de 50 Mo de données
  • envoyer des notifications push

Une (r)évolution dans le monde des web apps ?

Facile à développer, moins onéreuses, plus rapides à charger, utilisables en hors-ligne ou encore dotées d’un icone sur l'écran d’accueil, les progressives web apps ont réellement déclenché une vague d’engouement.

Elles permettent un développement d'application mobile bien plus rapide, avec un code unique pour iOS, Android, Windows, ce qui ne va pas sans satisfaire la communauté de développeurs.

Malgré quelques divergences de fonctionnement entre iOS et Android, cette étape est un progrès appréciable qui, nous l’espérons, n’en est qu’à son commencement.

 

Sources