Retour au blog

Optimiser son SEO avec les données structurées

Les données structurées sont des morceaux de code permettant d’enrichir les données d’une page web. Elles apportent un certain nombre d’informations utiles pour que les robots puissent mieux comprendre la signification des contenus.

Par exemple, pour une agence web comme Novaway, il est possible de donner plus de précisions sur l’entreprise en insérant les données structurées "Organization" dans le code :

Couplées avec les informations Google My Business, les données ci-dessus sont également intéressantes pour le référencement local.

Voici un tour d'horizon des enjeux et possibilités offerts par les données structurées.

Les données donnant accès à des “rich snippets”

Certaines données structurées permettent d'avoir accès à des rich snippets (ou extraits enrichis). Les rich snippets mettent en lumière des contenus pertinents sur Google par une mise en forme attractive. Voici des exemples de types de données susceptibles d’afficher des rich snippets :

  • avis / notation
  • produits (détails, prix, disponibilité, etc.)
  • événements
  • recettes de cuisine
  • titre, durée et album de musique
  • numéro de téléphone, adresse d’une entreprise, logo
  • restaurant

Voici, par exemple, différentes données structurées liées à des recettes (étapes de la recette, ingrédients, notes, temps de préparation, fil d'ariane optimisé).

Les avantages d’obtenir des rich snippets dans les SERP

Les rich snippets augmentent le taux de clic grâce à la place de choix qu’ils occupent dans les résultats de recherche. Ils permettent d’améliorer la qualification des visiteurs qui ont déjà eu un aperçu du contenu.

Attention, la mise en place de données structurées dans le code ne garantit pas d’obtenir des rich snippets. Seul Google peut trancher sur la pertinence d’afficher tel ou tel extrait enrichi.

Les balises qui enrichissent la sémantique

Bien que toutes les données structurées ne soient pas prévues pour afficher des rich snippets, les informations fournies aux robots sont plus qu'utiles pour le référencement.

Elles apportent des précisions sur la logique et la structure du code. Ainsi, les moteurs de recherche peuvent mettre en avant les contenus de manière efficace. 

Comment fonctionnent les données structurées ?

Tout d'abord, il faut savoir qu'il existe trois formats de données structurées :

  • les données JSON-LD
  • les microformats (HTML)
  • les données RDFa (extension HTML5)

Parmi ces trois formats, les données structurées en JSON-LD sont fortement recommandées par Google. Il faut également savoir que certaines données structurées n'existent que dans ce format.

Générer les données structurées

Plusieurs options s'offrent à vous pour générer les données structurées.

Premièrement, vous pouvez vous rendre directement sur le site officiel schema.org. Vous y trouverez les consignes ainsi qu'une liste exhaustive des valeurs disponibles pour créer vos extraits de code.

Toutes les données ne seront pas pertinentes pour votre site. Déterminer les données adaptées à votre stratégie est donc un prérequis. Par exemple, un site d’offres d’emploi aura tout intérêt à intégrer les données “JobPosting” sur ses pages d'offres.

Pour vous simplifier la tâche, vous pouvez vous appuyer sur des outils d'aide à la génération de données structurées tels que :

Vérifier la bonne intégration de vos données structurées

Afin de vérifier que vos données ont été correctement implémentées, vous pouvez utiliser l’outil de test des données structurées proposé par Google. Il est également possible d’obtenir un aperçu de l’affichage de ces données sur le moteur de recherche.

Source : Comprendre le fonctionnement des données structurées, Google for developers