Retour au blog

La fin des sites non-responsive ? Google passe à la vitesse supérieure

Imaginez que les algorithmes Google se basent sur la version mobile plutôt que la version desktop d’un site pour son indexation ? Rêve pour beaucoup, cauchemar pour d’autres et pourtant...

Depuis plusieurs mois, Google prend de plus en plus en compte l’aspect mobile friendly des sites, c’est un fait. Dans l’optique d’optimisation de la navigation de ses utilisateurs, Google met désormais en avant les sites mobiles friendly et à l’inverse déclasse les sites non-responsive. 

Mobile first

Depuis l’été 2016, la navigation se fait majoritairement sur mobile et la tendance devrait se poursuivre dans les années à venir. Il n’a jamais été autant question de navigation mobile que depuis ces derniers mois, même si de l’avis d’un grand nombre, le site desktop a encore de beaux jours devant lui. A ce jour, le mode de ranking Google se base pourtant toujours prioritairement sur le contenu de la version desktop pour évaluer les pages d’un site et donc sa position sur le moteur de recherche. En procédant ainsi, l’algorithme Google ne fait que la moitié du travail puisque qu’il n’évalue pas la page qui est effectivement vue et visitée par le mobinaute.

Ce “problème” est peut-être résolu puisque Google est en train d’expérimenter un nouveau système d'indexation “Mobile First”. Concrètement, rien ne change pour l'utilisateur côté front, en revanche côté algorithme, lorsqu’une recherche sera faite sur Google elle se fera d’abord à partir de la version mobile du site. Google annonce que des tests à petite échelle sont actuellement en cours et dureront plusieurs mois avant d’être généralisés pour l’ensemble des recherches. 

En d’autres termes, si le responsive était important pour le SEO il devient aujourd’hui une notion primordiale dans l’optimisation de son référencement naturel. Pour conserver leurs positions acquises les sites se doivent donc désormais d’avoir une “version mobile” au niveau du desktop. A bon entendeur…